Accueil > Actualité > Saison Rallyes 2009 > Rallye de Sarthe

Rallye de Sarthe

Course en dessous ce week end pour l’équipe Auvergne Motos Classiques.

Nous sommes partis pour La Suze sur Sarthe avec de modestes ambitions, heureusement ! La spéciale du samedi matin consistait en quatre tours du circuit Bugatti. Maxence, qui a une âme de rallyman, n’était qu’a moitié enchanté de cela. La mécanique nous a aidé rester simples. Le maître cylindre d’embrayage a cédé au départ, provoquant un weehling intempestif et faisant rater le départ a Max. Comme si cela ne suffisait pas, le tuyau de mise a l’air libre du réservoir d’essence s’est coincé, et Max s’est retrouvé avec une moto ne dépassant pas le 185 kmh et poussive a l’accélération !!!!!! Il fini très loin, et termine le routier avec l’embrayage quasi inopérant.

A l’assistance, nous débranchons carrément le tuyau de mise a l’air libre et changeons le maître cylindre pour un neuf, issu de la caisse de pièces l’assistance fournie par l’usine VOXAN sur le principe du ’on paye ce qu’on utilise’. Qu’ils en soient ici remerciés, cette aide énorme, car portant sur des pièces coûteuses, a sauvé notre course.

JPEG - 142.1 ko
JPEG - 129.8 ko
JPEG - 108.1 ko

Max repart et retrouve immédiatement la machine facile et ’pardonnante’ des essais. Mais le retard dut au circuit est conséquent, et la spéciale sur route est, sur ma demande, parcourue avec retenue. Celle ci est très rapide, et je l’estime trop dangereuse, la vitesse en reconnaissance se situaient aux environs de 140 kmh, je pensai a 160kms en course, Max m’a dit avoir pris 180 kmh !!!!! Je le sais prêt a rouler fort pour remonter au classement, mais je préfère que l’on calme le jeu, nous sommes de purs amateurs, il faut rester dans cette idée.

Nous finissons donc a bon rythme, mais sans excès, préférant nous concentrer sur les réglages de partie cycle. La place finale de 38ème ne reflète pas les possibilités du pilote et de la moto, mais la course ne récompense pas a tous les coups. Les bonnes performances des deux autres Voxan engagées nous consolent, avec surtout une superbe 6ème place de Thierry Sol, sur Street Scrambler, le pistard qu’il est réglant son compte a bien du monde sur le Bugatti.

La combinaison moto/pilote commence a se roder, Max ressent bien le comportement de l’amortisseur BOS, qu’il est possible de régler très finement. Le revêtement était assez peu adhérent, avec des parties usées, lissées comme un miroir, ce qui, lié aux conditions climatiques humides, provoqua sept chutes, heureusement sans dommages. Les pneus travaillaient dans des conditions un peu spéciales, assez froids. Nous n’avons pas été déçus par la combinaison AV61/AV62 de chez AVON. parfaits sur piste, les passages routiers mouillés n’ont pas posés de problèmes. Du très bon matériel.

Nous ferons l’impasse sur le Rallye de Corse.Prochain rendez vous au rallye du Beaujolais le 16 et 17 mai. Mais, entre temps, quelques essais que nous vous rapporterons.

Bon printemps sur les routes a tous,

Jivaro.