Accueil > Actualité > Saison Rallyes 2011 > Rallye de l’Ain

Rallye de l’Ain

Bonjour a tous,

Je n’aurai qu’un mot pour qualifier le rallye de l’Ain : DUR.

En premier, une météo ‘touristique’, qui aggrave la différence d’adhérence, ensuite un routier plus ‘gentil’ qu’aux éditions précédentes, sans passage dans les routes forestières, qui favorise la puissance, enfin, des spéciales ultra rapides, presque trop aux dires de pilotes de grosses cylindrées, ou la différence de quatre vingt kilomètres heure entre les pointures du sujet et notre équipe de joyeux sportifs devient un peu gênante.

Mais, l’esprit sportif soufflait fort également. Nous étions restés sur une chute en 2009, et un léger contentieux restait à régler entre le rallye de l’Ain et l’Écurie Sportive d’AMC.

Maxence est donc parti sur le routier ‘la poignée dans le coin’, pour tenter le sans pénalités. Un challenge loin d’être emporté, qui a transformé le rallye en une gigantesque ‘spéciale’. Je vous le dit tout de suite, pari gagné. Pas une pénalité sur le routier, un exploit avec ce profil de parcours, et trente chevaux !! Max est resté a fond pendant six cent cinquante kilomètres de routes de montagne, tirant les trajectoires au cordeau, réalisant un vrai festival sur les liaisons.

JPEG - 54.2 ko

Dans les spéciales chronométrées, même en limitant les dégâts, nous étions quand même très loin. Ce qui a fait la différence, c’est l’incroyable performance nocturne de Maxence, qui signe dans la dernière spéciale le MÊME temps, a la seconde près, que de jour. Le vainqueur du jour, Toniutti, viendra après l’épreuve féliciter notre pilote en affirmant que personne n’aurait pu aller plus vite ce jour la avec la même machine. Un très bel hommage, et une belle preuve de la qualité humaine régnant dans ces épreuves.

JPEG - 52.1 ko

Nous aurons également un autre très beau geste dans le week end. Nos amis Hervé Laur et Marie-Laure Ferrieu, roulants sur un side car Choda et en tête du championnat de France ont rencontrés des problèmes électroniques. Vendredi, la Royal Enfield me laissant du temps, avec Hervé, nous avons essayé d’y remédier, sans succès. Les points au championnat s’éloignaient, quand David Bleusez a spontanément offert de se retirer de la course et de prêter son attelage !! Grace a ce superbe geste, Hervé et Marie-Laure finiront deuxième, préservant ainsi toutes leurs chances. La compétition, en compagnie de ce genre de personnes, devient un art de vivre.

JPEG - 59 ko

Nous finissons l’épreuve à la 59ème place, sur 85 classés, avec plusieurs ‘Top Sport derrière nous.

La moto s’est bien comportée. La chaleur excessive a eue raison de la bonne volonté du reniflard, et nous avons fini la course avec une moto un peu ‘grasse’. C’est bénin, et le problème devrait être résolu pour le prochain rallye, le Dourdou, au dessus de Rodez, les 15 et 16 juillet. Venez nous rencontrer, une petite structure vous attends. Le rallye commencera le vendredi soir, et la fête du village a lieu le samedi soir. Un week end festif et mécanique.

Sportivement,

Jivaro.

info portfolio