Accueil > Actualité > Saison Rallyes 2011 > Le rallye du Beaujolais

Le rallye du Beaujolais

Bonjour a tous,

Quelques mots sur le rallye du Beaujolais.

Une météo superbe nous a accueillis, qui s’est transformée le samedi en pluie continue poussée par un vent fort et froid. Des conditions difficiles pour tous, mais qui nous vont bien. Ce temps réduit les écarts dus aux pneus et aux freins, et limite les dégâts coté puissance moteur.

Maxence a reconnu le parcours le jeudi toute la journée et est content des dernières évolutions de la moto. Le montage du bras oscillant a été rigidifié, la fixation d’échappement améliorée, et la fixation de culasse également renforcée. Tout cela concoure à une diminution des vibrations et une plus grande facilité d’utilisation de la moto. Les réglages d’injection sont mieux adapté, nous apprenons beaucoup à chaque épreuve, et a chaque inter-course.

Le contrôle technique passe sans soucis, avec un nouveau pot d’échappement qui assure une tonalité dans les normes. C’est un vendredi de détente qui s’offre a nous, ce qui n’est pas si courant en compétition.

JPEG - 98.6 ko

Samedi, 12h30, Maxence sort du parc fermé et gagne le départ. Il pleut régulièrement. Nous regagnons le parc d’assistance, et attendons les résultats de la première boucle. A la fin de celle ci, Max est dans les 80 sur 111 partants. Aucune pénalité sur le routier, mais celui-ci n’est pas assez difficile aux dires de Max. C’est quand même déjà un beau challenge de relevé. Les temps en spéciales sont dans les 20% du premier, pas mal, avec la Voxan en 2009, plus proche des machines de tête, nous étions a 10% péniblement. Check rapide de la machine, tension de chaine, niveau d’essence et c’est reparti pour la deuxième boucle de jour.

JPEG - 28.8 ko

A la fin de celle-ci, parcourue également sous la pluie, Nous sommes à la 73ème place au classement général. Maxence est très à l’aise maintenant sur la moto, et confiant pour la nuit sur le mouillé, terrain pourtant piègeux. Départ de la petite boucle, Max gagne déjà quelques places, puis l’orage éclate sur le parcours, noyant quelque peu la route. Maxence en grande motivation continue le sans faute sur le routier et donne le maximum en spéciales, améliorant même ses temps précédents !! Fin de la boucle, parc fermé, et nous allons au PC course pour les résultats. Le pilote est confiant, il a même signé le 49ème temps scratch dans la dernière spéciale, un exploit avec 30 chevaux !!!!!!! Le classement tombe : 54ème au général !!! Une bagatelle de 19 places regagnées dans la nuit, et la preuve éclatante qu’une machine traditionnelle, simple, peu puissante mais très utilisable, montée en petits pneus, possède sa place dans le délire de la course aux performances.

JPEG - 13.3 ko

Nous sommes évidemment ravis, d’autant que l’accueil du public est très favorable, mettant en valeur le plaisir et la convivialité qui sont le propre de la BULLET, agrémentés du parfum de souffre de la compétition. C’est un grand bonheur pour un mécanicien classique comme moi de retrouver ce qui faisait le sel des courses de club des années 60 et 70, ou la compétition était la course au plaisir et non à l’armement, l’authentique parfum des Café-Racer. Un immense merci a tous nos partenaires, qui nous aident à faire vivre cela.